Monthly Archives: mars 2015

LabDispak : périmètre d’activité et objectifs

Il existe des lieux associatifs d’un nouveau genre en France. Les plus connus sont les FabLabs, ou laboratoire de fabrication numérique. D’autres s’intitulent Tiers-lieux, et sont avant tout des environnements d’échange social. Le LabDispak se définit comme un tiers-lieu, mais avec une composante centrale, similaire à celle des FabLabs : l’innovation. Définition du périmètre des activités et des objectifs du LabDispak.

Tiers-lieu d’innovation collective ?

Le LabDispak est un laboratoire d’innovation collective. Ouvert à tous, l’espace Labdispak se donne comme objectif principal de permettre la mise en œuvre d’activités à vocation innovantes autour de 3 thèmes principaux : le numérique (création, fabrication, amélioration, invention), l’environnement (agro-écologie, énergie renouvelables, développement soutenable) et l’éducation populaire (formation, apprentissage, transmission et échange de connaissances). L’espace LabDispak est donc un lieu de rencontres, d’échanges, de discussions ayant comme objectif la réalisation de projets ou de prototypes innovants ayant trait à l’une des trois activités traitées au sein de l’espace. L’activité « éducation populaire » étant transverse par essence elle permet donc une amélioration permanente des deux autres activités, à la fois centre-ressource de connaissance, espace de conférence et de formation.

Ateliers de fabrication et réparation, jardins écologiques et transmission des savoir-faire

Pour visualiser le fonctionnement du LabDispak, il faut imaginer un bâtiment bio-climatique, partiellement alimenté en énergies renouvelables (solaire et éolien), de 400 m2, sur deux niveaux. Le rez-de-chaussée est réservé aux espaces ateliers : travail « analogique » du bois et du métal, plastiques, etc… (établis, perceuses verticales, ponceuses, scies électriques, etc), fabrication numérique (découpe laser, impression 3D, fraisage et façonnage numérique, paillasse électronique etc…), et salle informatique (serveurs, postes de travail, éléments actifs de réseaux, atelier de maintenance et réparation).

Les 200 m2 de l’étage sont modulables (grâce à des panneaux de bois), permettant de créer des espaces dédiés à la demande. Ils comportent néanmoins une cantine publique en son centre, le lieu de socialisation du LabDispak. La cantine est un café associatif et culturel, géré par les membres du lieu. C’est un espace sonorisé, où l’on peut boire, manger, jouer, se reposer, discuter, se connecter. Les espaces modulables ont pour vocation d’organiser les différentes activités « pédagogiques » du Lab, comme les conférences, initiations, formations. Une bibliothèque papier (et numérique) est accessible en permanence au sein de la cantine.

Depuis l’étage, on accède aux jardins du LabDispak : l’activité agro-écologique (et d’apiculture), basée sur des techniques connues ou expérimentales de culture sans produits chimiques peut être reliée aux ateliers du rez-de-chaussée : procédés d’optimisation de la gestion de l’eau, de chauffage de serres, tests de qualité de la terre, de l’air, contrôle des essaims d’abeilles, construction de ruches, de bacs de permaculture, etc…

Conclusion : un espace pour s’adapter et inventer collectivement

Les lieux d’échanges sociaux non-marchands se sont raréfiés, alors que dans le même temps, le monde se transforme à grande vitesse, et ce, à tous les niveaux : socialement, économiquement, technologiquement, environnementalement. S’adapter à cette « mutation », comme certains nomment la transformation en cours, n’est pas simple. Le LabDispak est une coopérative créée par des acteurs du monde numérique, de la formation et du social, qui estiment qu’aider à l’adaptation au nouveau monde qui émerge est indispensable. La structure n’a pas vocation à générer des profits, mais doit être financièrement autonome. Dans le même temps, les « usagers » du LabDispak doivent pouvoir tous venir agir et échanger en son sein, sans contrainte d’âge, de condition sociale, professionnelle ou économique.

L’objectif du LabDispak est en réalité simple : créer un espace d’activités collectives innovantes, atour du numérique, de l’agro-écologie et de l’apprentissage technique. Le tout étant aussi un espace de socialisation active, adaptatif… et non-marchand.